Les Rails du Jazz

Quand le jazz parle de trains aux États-Unis d’Amérique : un concert qui raconte des histoires d’amour et de liberté, des champs de coton au Carnegie Hall

Informations pratiques

Le concert aura lieu le 6 Mai 2023.
Ouverture du bar à 19h, concert à 20h.
Entrée : 20€

Espace Maurice Bastin
Salle des Fêtes de Beaufort
D39 A1, route du Moulin de Beaufort
87400 Saint-Léonard-de-Noblat

Pour réserver vos places, quatre possibilités : 

Par téléphone au 06 81 66 56 28
Par courriel : reservation.historail@gmail.com
Par courrier postal : HistoRail 18 rue de Beaufort 87400 Saint-Léonard-de-Noblat
POUR EN SAVOIR PLUS SUR LE CONCERT

Le jazz et le train ont grandi ensemble aux États-Unis : après l’ouverture en 1830 de la première ligne, le réseau s’étend en ouvrant la voie aux premières migrations des esclaves quittant les plantations. Ceux-ci emportent avec eux une musique qui va créer une extraordinaire synthèse entre des apports africains et européens : le jazz, qui naîtra au début du XXème siècle.

Une partie des afro-américains, avec la fin de l’esclavage en 1865, quittent en effet progressivement les champs de coton pour partir vers le nord du pays. Ils contribuent à la construction des chemins de fer dont la première liaison sud/nord date de 1856. Ils participent grandement à ces premiers déplacements de population, en emmenant avec eux une musique qui va rapidement se diversifier à partir des worksongs, blues, gospels, negro spirituals, ragtimes, des débuts. La grande aventure du jazz va croître et embellir vers les années 1910, avec le développement de l’enregistrement. Une histoire qui continue de s’écrire aujourd’hui.

Le jazz se décline souvent en chansons, dans lesquelles le train tient une bonne place. Le chemin de fer a d’abord symbolisé la liberté de se déplacer : voyager en train est donc une conquête fondamentale. Les textes racontent également la solitude et la précarité des «hobos», vagabonds ou chômeurs qui parcourent le pays à la recherche d’un mieux-vivre. Les chansons narrent également la séparation et les retrouvailles avec l’être cher… mais aussi les rencontres amoureuses dans les trains ou les gares. Certaines chansons sont aussi des témoignages de reconnaissance et d’affection pour un mode de déplacement rapide et confortable, un formidable nouvel outil particulièrement adapté à un pays aussi vaste. Du reste, les orchestres de jazz ont longtemps voyagé en train !

D’où l’idée de    faire connaître l’aventure musicale et le pittoresque des textes des chansons de cette époque, à partir d’une recherche menée par trois adhérents d’Historail : Alain Duclent, Jérôme Lange et Alain Paseri, un travail revu et complété par Alain Charbonnier. Sans oublier l’apport précieux d’amis américains pour traduire l’argot afro-américain d’époque utilisé par les auteurs des chansons…

Le concert sera commenté par Alain Charbonnier, grand connaisseur de l’histoire du jazz, Président du Hot Club de Limoges et Vice-Président de la radio Swing FM. Il est l’auteur de nombreux articles dans le bulletin du Hot-Club de France.

La formation de jazz « Quartet+1 », issue de la région Nouvelle-Aquitaine, est habitué à restituer cette ambiance musicale si particulière du début du XXème siècle. Les musiciens sont Jérôme Gatius (clarinette), Alexis Bourguignon (trompette), Edouard Wallyn (trombone), Alain Barrabès (piano) et Thierry Bourguignon (washboard). Le répertoire de ces cinq musiciens talentueux est celui des formations traditionnelles, mais il est joué dans un style actuel comme dans les clubs de la Nouvelle Orléans. Tous ont d’ailleurs eu l’occasion d’y jouer et même pour certains d’y enregistrer.

Vous repartirez avec un livret contenant les textes commentés et traduits du spectacle.

Thierry Bourguignon Washboard

Chef d’orchestre, tubiste, batteur, “washboardiste’’, musicien actif et très éclectique, ol intervient dans de nombreuses formations dont le New Washboard Band avec lequel il a enregistré un album primé dans la revue Jazzman. Invité dans bon nombre de festivals,
il est aujourd’hui reconnu comme l’un des spécialistes du washboard en France et considéré par Gilbert Leroux – lauréat du Prix Sidney Bechet de l’Académie du Jazz – comme son plus proche disciple. Passionné depuis toujours par le jazz et ayant la volonté de le défendre et le promouvoir, il dirige depuis 25 ans le Festival d’automne en Creuse de Jazz à La Sout.

Jérome Gatius Clarinette

Il est considéré comme l’un des meilleurs clarinettistes de jazz classique en France. Il a participé à de nombreux Festivals tant dans l’hexagone que partout en Europe. Il s’est également produit à plusieurs reprises à la Nouvelle-Orléans et notamment dans le prestigieux et mythique Preservation Hall aux côtés de Steve Pistorius, Tom Fisher ou encore Tom Saunders. Son dernier album Echoes of spring en duo avec le pianiste Alain Barrabes a reçu un fort et bel accueil de la critique et a bénéficié de plusieurs passages à France Musique.

Alexis Bourguignon Trompette

A trente ans, ce jeune et talentueux musicien, titulaire d’un premier prix de trompette de la ville Paris, jouit déjà d’une solide expérience. Il est trompette lead au sein du Dedication Big Band, du Red Star Orchestra et du Paris Swing Orchestra. On le retrouve également dans l’émission N’oubliez pas les paroles sur France 2 et sur scène avec la formation Electro Deluxe ou encore Ibrahim Maalouf. Il a joué et enregistré avec de grands artistes comme Charles Aznavour, Archie Shepp, Didier Lockwood, Keziah Jones, Jaïn, Raashan Ahmad, Jean-Loup Longnon, Andy Emler, Vintage Orchestra, Stéphane Guillaume, Thomas de Pourquery,, Antoine Hervé…

Edouard Wallyn Trombone

Tromboniste de grand talent, ce jeune musicien, après une médaille d’or obtenue au Conservatoire de Tourcoing, choisit de poursuivre ses études au Conservatoire National de Région de Paris puis au Conservatoire Royal de Bruxelles. Ces dernières années, il a souhaité se spécialiser dans le jazz traditionnel en allant se former dans ville qui a vu naître le jazz : la Nouvelle Orléans. Ses nombreux déplacements lui ont permis de côtoyer les meilleurs musiciens de jazz New-Orleans de cette ville faisant de lui aujourd’hui, l’un de nos trombonistes les plus aguerri dans ce style.

Alain Barrabès Piano

Depuis quarante ans, ce musicien d’exception caresse ébène et ivoire dans toutes sortes de formations, festivals, concerts en France, en Europe et jusqu’aux Etats Unis. Son jeu de piano avec une main gauche solide, incroyablement efficace et swinguante, s’inspirant de Fats Waller, Ralph Sutton, Cliff Jackson, fait de lui un accompagnateur de choix. Ses influences ne se bornent pas seulement aux pianistes stride mais incluent également les maîtres plus récents, ce qui lui vaut d’accompagner bon nombre de nos meilleurs musiciens de jazz classique français.

Téléphone

06 81 66 56 28

VISITE

Prochaines ouvertures individuelles pour l'été 2024

Musée HistoRail

Email

contact@musee-historail.fr

AdressE

20 bis, rue de Beaufort, F-87400 St-Léonard-de-Noblat

Share This